Maybelee-n

Comprendre les déclinaisons de logo

Voici encore un terme qui ne tilte pas toujours du premier coup lorsque j’explique ce que mon offre “pack complet identité visuelle” inclut. Les déclinaisons peuvent être confondues avec l’ajout de graphismes à l’identité, qui n’auraient pas forcément leurs utilités, si un logo existe déjà. Il s’agit en réalité de bien plus que ça, et c’est le but de cet article : vous en partager davantage.

Au sommaire

C'est quoi, une déclinaison de logo ?

Tout le monde sait ce qu’est un logo, mais quelques uns s’interrogent encore sur ce qu’est une déclinaison et l’intérêt d’en réaliser sur un logo. Pour faire simple, une déclinaison de logo, c’est la reprise de votre logo initial, décliné de différentes façons selon les formats d’impression ou destinations web.

  • Par exemple, un logo chargé en détails n’aura pas sa place sur des petits supports tels que des goodies (stylos, clés UBS, etc). Il deviendra peu identifiable et surtout, détériorera l’image de votre entreprise.
  • Il s’agit aussi d’une question de fonds de couleur. Il est important de décliner son logo sur les couleurs de sa charte graphique et en noir et blanc, selon les modes d’impression et où il va figurer.
  • Enfin, une déclinaison de logo, c’est aussi une façon de déployer son univers et d’y inviter sa cible. De grandes marques l’ont bien compris.

Un nom pour chaque déclinaison

Dans le langage des déclinaisons de logo, vous serez amené à retrouver plusieurs noms pour les situer, qui ont chacune leur fonction. Généralement, on part du logo principal en le déclinant avec de moins en moins de détails et en l’adaptant à des supports de plus en plus petits et complexes. Ce qui donne ceci :

  • Le logo principal : qui doit figurer sur un maximum d’outils de communication et doit être la référence numéro°1 de l’entreprise dans son identification.
  • Le logo secondaire : qui se rapproche grandement du logo principal en supprimant un détail léger selon sa destination.
  • Le logo icône ou symbole : qu’on retrouve souvent sous forme ovale. Cette fois-ci, le logo subit une véritable déclinaison, un changement important, tout en restant dans l’esprit de la charte graphique. L’objectif étant de d’adapter à un support d’impression ou affichage web au format circulaire.
  • Le logo horizontal : où comme son nom l’indique, il a pour but cette fois-ci de s’incorporer sur des éléments horizontaux, comme des stylos imprimés, par exemple.
  • Le logo négatif : on change cette fois son fond en inversant les couleurs avec le logo. Ce logo s’adapte au fond de couleur préétabli et non la forme.
  • Le logo motion : qui n’est pas nécessaire pour toutes les entreprises, mais le motion design s’aclimate bien aux sociétés qui veulent renvoyer une image jeune et dynamique.

Quelques exemples de déclinaisons pertinentes

J’ai souhaité prendre mon entreprise comme exemple pour mieux vous illustrer ce partage. Mais j’ai aussi souhaité intégrer de grandes marques avec lesquelles vous êtes perpétuellement en contact. Sans vous en apercevoir ou les nommer, les déclinaisons de leur logo apparaissent sur de nombreux éléments que vous avez probablement déja intégré.

Principal

Déclinaisons de logo

Horizontal

Déclinaisons logo

Icône

Déclinaisons de logo

Négatif

Déclinaisons de logo

Comme vous pouvez le voir, vous retrouvez dans ces déclinaisons les typographies et couleurs de la charte graphique tout en sélectionnant certains éléments. Pour mieux vous projeter, voici quelques exemples sous formes de mockup.

Déclinaison logo tote bag
Sachet biscuit déclinaison logo
Savon déclinaison logo

D'autres exemples, côté grandes marques

Est-ce obligatoire de décliner son logo ?

En réalité, tout va dépendre de votre marque, des outils de communication que vous utilisez et de ce que vous projetez pour votre entreprise. Un peu plus haut, je partageais qu’un logo en motion design renvoyait une image dynamique et avait un impact plus important visuellement, qui se démarque d’un logo statique. Votre choix va aussi dépendre de votre service ou de vos produits. Dans ce cas, une déclinaison de logo motion aura bien plus sa place chez une start-up spécialisée dans l’IT que chez un fleuriste, qui lui, sera plus susceptible d’investir dans un joli papier à emballer.

Néanmoins, si vous décidez de créer votre propre identité visuelle, projetez loin. Vous pouvez au démarrage n’utiliser que très peu d’outils de communication et de ce fait, ne pas ressentir le besoin dans l’immédiat de posséder de nombreuses déclinaisons de votre logo.

Mais un jour, il se peut que vous exposiez sur un stand lors d’un salon, et que l’on vous demande l’affichage de votre logo sur un roll-up général. Ou bien, vous pourriez plus tard, décider d’offrir un cadeau à vos clients en intégrant votre marque dessus, où le logo icône aura toute sa place.

Et puis, pensez à inviter votre cible dans votre univers, rendez le harmonieux et équilibré dans les éléments graphiques que vous avez à proposer. Faites en sorte à ce qu’il soit riche, ancré et accrocheur.

Spécifiez le auprès d'un professionnel

Les graphistes spécialisés dans la conception d’identités visuelles sont forcément sensibles aux déclinaisons et vous l’intégreront pour la plupart, automatiquement dans votre charte graphique.

En revanche, faites attention à ceux qui sont en mesure de créer des logos, et qui n’ont pas cette démarche naturelle de le décliner selon vos supports. Ils n’en font d’ailleurs parfois pas la proposition. C’est ce qui peut parfois se passer sur des plates-formes telles que Fiverr (j’en parle mieux dans cet article). Les prix proposés sont la plupart du temps attrayants mais le fichier qui englobe les déclinaisons du logo est souvent pauvre. Vous pouvez parfois être amené à vous retrouver avec un fichier EPS, sans maîtriser les outils graphiques pour l’enregistrer sous le bon format, pour finalement, apprendre de votre côté ou faire appel à un autre graphiste pour le décliner. Ce qui vous aura fait perdre du temps et de l’argent.

Le conseil que j’ai à vous donner : prenez votre temps dans le choix de votre graphiste pour votre logo, et renseignez vous, ou précisez que vous souhaitez des déclinaisons spécifiques. Mais aussi, je recommande d’investir dès le départ dans la réalisation complète de votre charte graphique pour avancer sereinement dans votre communication, histoire de ne pas revenir dessus plus tard.

J’espère vous avoir apporté quelques réponses quant à vos interrogations sur les déclinaisons de logo !

Coucou ici ! Moi, c'est Maybeleen, et j'accompagne avec joie celles et ceux qui veulent investir dans une identité visuelle et/ou un site internet authentique et sensé pour ainsi, renvoyer une image confiante et professionnelle.

Ces articles qui pourraient vous intéresser

Retour en haut